Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Re-Découvrir le Vieil Alençon

Re-Découvrir le Vieil Alençon

Menu
Quand la porte de Sées d'Alençon réapparaît

Quand la porte de Sées d'Alençon réapparaît

Dans l'axe de la Grande rue, et juste sur le tracé des fortifications, à la hauteur de Patrice Breal, Krys et L'Envers du Décor, les travaux ont permis la mise au jour des vestiges de la Porte de Sées. Promis, on vous en dit plus ce weekend sur ce monument. On en profite pour remercier Fabrice Morand pour ses photographies ! Ainsi que Anne-Lise Imbault pour les photos reçues à l'instant.

Cliché F. Morand.
Cliché A.-L. Imbault.

Que sait-on sur la porte de Sées ? En 1774, le monument n'a rien à voir avec une porte médiévale. C'est une porte de ville du XVIIIe siècle qui sert à imposer l'octroi. L'architecture retenue est celle d'un arc de triomphe classique.

La porte de Sées sur le plan de 1770 est à la hauteur du s de Paris.

Sur ce tableau du début du XVIIIe siècle, nous avons peut-être une représentation de la porte de Sées. Les monuments y sont représentés isolés de la ville, dans une présentation idéalisée.

Voilà grosso modo comment se configurait la porte de Sées de la fin du XIVe - début du XVe siècles. Le schéma est plaqué sur le cadastre d'Alençon. Le plan de la ville date de 1811. La porte de Sées en forme d'arc de triomphe (construite vers 1725) est donc détruite depuis une vingtaine d'années. Si vous êtes fins observateurs, vous avez noté avec les autres documents que la tour sud-ouest est conservée jusqu'à la Révolution. La raison ? Elle est partiellement incluse dans les habitations !

En rapprochant ces deux documents publiés dernièrement, vous conviendrez que la tour que l'on voit sur le relevé des fortifications ressemble trait pour trait à celle du tableau. En effet, la tour sud-ouest du monument médiéval n'est pas détruite en 1724, puisqu'elle est incluse dans les habitations.

Continuons à superposer les documents : la porte en arc de triomphe (construite en 1725, dessinée en 1774) sur le plan de 1770.